Comment s’entraîner sous la chaleur ?

Salut c’est Quentin, bienvenue dans ce nouvel article, j’espère que vous allez bien. Alors il arrive très souvent de nos jours quand on fait du sport, d’être motivé à aller s’entraîner en extérieur.
Cependant, il y a des choses que l’on ne maîtrise pas comme le temps et la météo. Personnellement, il m’arrive de me décider à aller m’entraîner dehors, mais parfois il fait soit froid, soit il peut pleuvoir, il peut y avoir des orages et plus précisément dans notre cas selon la période, être confronté à la chaleur. 

Et je pense que vous êtes plus d’un dans ce cas.

Ce qui fait que l’entraînement ne sera pas optimal et il arrive alors de se poser ces questions « Est-ce que je vais dehors ? Est-ce que je vais m’entraîner ? Est-ce que je prends le risque d’aller m’entraîner quitte à faire un entraînement moyen, ou à me mettre en danger ? Ou bien est-ce que je suis plus raisonnable à repousser ma séance ? soit à la soirée, soit quelques heures plus tard, soit au lendemain ? »

Dans cet article je vais répondre à toutes ces questions et je vais vous aiguiller à propos de ce sujet. 

Cependant avant de vous donner des conseils, sachez que ce que je vais vous dire, ce sont des conseils à prendre avec extrêmement de précaution. Pourquoi ? parce que s’entraîner sous la chaleur peut être parfois un très mauvais compromis, qui peut réserver de très mauvaises surprises, alors surtout soyez très vigilant. 

Ne pas s’entraîner aux heures les plus chaudes

Le premier conseil que je vous donne, c’est de ne pas vous entraîner aux heures les plus chaudes. Il va falloir opter, soit d’aller s’entraîner tôt le matin, soit d’aller s’entraîner le soir. 

Les heures qui sont réellement à éviter, sont de 12h à 14h et vous le savez très bien, même quand on va bronzer, quand on va à la plage ou autre, il est fortement déconseillé d’y aller entre ces horaires la, pour éviter les coups de chaud. Sachez que quand on fait du sport, il faut être d’autant plus vigilant à propos de ces horaires là.

Ce que je vous conseille si vous sortez tout de même vous entrainer durant cette tranche d’horaires, c’est de trouver des espaces à l’ombre et des espaces aérés, pour éviter tous désagréments.

Surveiller le thermomètre

Deuxième conseil, c’est de surveiller le thermomètre, plus précisément de surveiller la température car au delà de 30 degrés il est très fortement déconseillé d’aller s’entraîner en extérieur.

Étant donné que l’eau que l’on a dans notre corps s’évapore beaucoup plus rapidement par de fortes chaleurs au delà de ce seuil de température. Les risques de déshydratation sont beaucoup plus importants.

Alors les solutions s’il fait vraiment trop chaud ça va être d’opter pour s’entraîner soit en intérieur avec une température bien moins élevés que dehors, soit d’aller dehors mais de faire très attention en favorisant les activités à très faibles intensités.

S’hydrater au maximum

Au niveau de l’hydratation, il va falloir s’hydrater constamment et ne pas attendre d’avoir soif pour boire. Tout simplement car fortes chaleurs égale : évaporation de l’eau beaucoup plus rapides comme je vous l’ai dit précédemment, ce qui met notre organisme en danger.

Il faut comprendre que s’hydrater de base, même quand on ne fait pas de sport c’est une règle d’or pour apporter suffisamment d’eau à notre corps et à nos organes vitaux. Mais dans notre situation en temps que sportifs, il va falloir s’hydrater au maximum pour éviter les contres-performances. Autrement dit, il faut redoubler de vigilance à propos de l’hydratation. 

Comment on fait pour s’hydrater ? il faut boire constamment tout au long de la journée et non pas uniquement pendant l’effort, il faut s’hydrater avant, pendant et après celui-ci à raison d’à peu près trois litres d’eau par jour  lorsqu’on fait du sport.

Varier l’intensité de l’entraînement 

Quatrième conseil ça va être de varier l’intensité de vos entraînements. Si vous êtes quelqu’un qui débute dans par exemple la course à pied, sachez qu’il faut que vous évitiez d’y aller lors de fortes chaleurs, parce que vous n’avez pas la condition physique nécessaire, mais également car vous n’avez pas suffisamment d’expérience pour aller vous entraîner sous une chaleur durant la canicule.

Par contre si vous êtes quelqu’un qui a un niveau bien plus avancé, vous pouvez varier l’intensité étant donné que vous avez de l’expérience, même si je vous déconseille tout de même d’y aller sous de très fortes chaleurs, c’est un risque à prendre que votre entraînement ne soit pas productif et optimal.

Ce qu’il faut comprendre, que vous soyez avancé ou expert vous n’êtes absolument pas immunisé face au risque en allant vous entraîner sous une très forte chaleur. 

Optez donc réellement pour varier votre intensité en fonction de la chaleur, plus il fera chaud moins l’intensité devrait être importante. Faites la balance en pesant le pour et le contre, afin de savoir ce que l’on peut se permettre de faire en fonction de la météo, vis-à-vis de notre organisme.

S’équiper de façon correct

Avant dernier conseil pour pouvoir aller s’entraîner sous la chaleur, ça va être de s’équiper correctement. Plus précisément, de mettre les vêtements appropriés pour aller s’entraîner sous la chaleur, inutile de vous dire qu’il faut éviter les sweats-shirts ainsi que les joggings, étant donné que ceux-si, sont des vêtements autrement trop lourds et qui vous empêchent de respirer en maintenant la chaleur, ce qui augmente votre température corporelle.

Privilégiez plutôt des vêtements qui favorisent la respiration de votre corps, qui ne retiennent pas la transpiration et également éviter les vêtements de couleurs sombres, étant donné que celles-ci retiennent les UV et augmentent la chaleur. Dernier équipement à ne pas oublier, ceux qui permettent de couvrir votre tête (casquettes ou autre …). Au vu qu’il s’agit de la zone la plus exposée au soleil de votre corps.

C’est généralement à partir de cette zone, que l’on attrape des insolations et que l’on se sent pas bien, ce qui peut écourter votre entraînement dans un premier temps. Mais ce qui peut même vous mettre de côté pour les jours qui suivront l’entrainement.

Écouter son corps

Enfin dernier conseil, ça va de soi, c’est d’écouter son corps. Peu importe le sport, peu importe la météo, peu importe l’intensité. Il faut toujours écouter son corps et il ne faut pas chercher à trop repousser ses limites au vu de la météo lors des fortes chaleurs. Ce qui pourrait engendrer des complications ainsi que des blessures.

Il ne faut pas vouloir trop en faire, parce que à trop vouloir en faire on peut se faire du mal à soi même.

Pour résumer :

En clair, pour que vous puissiez aller vous entraîner sous la chaleur, il faut mettre l’ensemble des conseils en place que je vous ai donné. Il faut être également extrêmement vigilant et se mettre dans les conditions les plus optimales possible.

Sachez que personne n’est à un jour près, il faut savoir repousser un entraînement, votre progression se fait sur le long terme, donc personne n’est à un jour près de repousser son entraînement pour qu’ils soient bien plus optimaux.

Nous voici à la fin de cet article, j’espère vous avoir apporté un maximum de conseils, j’espère vous avoir aiguillé à propos du fait d’aller s’entraîner dehors par de fortes chaleurs.

N’oubliez pas soyez extrêmement vigilant mettez en place les conseils que je vous ai donné, c’est très important on parle de la santé, étant réellement le bien le plus précieux que l’on ait.

Voici les liens utiles pur me retrouver : Youtube, Facebook Instagram.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin

Et pour vous remercier de m’avoir écouté jusqu’à ici je vous mets en description un lien qui vous permettra d’accéder à une série de quatre vidéos offertes et 100% gratuite ainsi que 100 % privée.

Ces vidéos vous permettront d’obtenir des conseils, des méthodes, des techniques que moi même j’ai appliqué et que l’on m’a donné de la part de personnes bien plus expérimentées. 

Ça vous permettra également d’obtenir un premier accompagnement en ligne pour être régulier sur plus d’un sujet, pour que vous puissiez avoir de meilleurs résultats ainsi que de meilleures performances. 

Et en plus de cela vous obtiendrez un ebook offert qui vous permettra d’obtenir des connaissances supplémentaires, des conseils supplémentaires pour faire en sorte à ce que votre courbe de progression soit le plus à la hausse possible. Je vous donne rendez-vous de l’autre côté.

Les articles complémentaires :

  1. Comment bien réaliser sa préparation physique ?
  2. Quels sont les muscles les plus importants au football ?
  3. Comment améliorer ses points faibles ?